• Commune Ntahangwa, Quartier Jabe, Avenue de l'Imprimerie
  • +257 22 23 29 36

DECLARATION DE L’ABUBEF SUR LES DROITS DE LA SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE

 

L’Association Burundaise pour le Bien-être familial (ABUBEF) a comme vision une société burundaise où chacun, à son âge, jouit d’une bonne santé sexuelle et reproductive.

Elle s’est donnée pour mission de promouvoir la santé sexuelle et reproductive ainsi que les droits y afférents à travers le plaidoyer et l’offre de services de santé sexuelle et reproductive intégrés et de qualité pour tous, en synergie avec le gouvernement, les partenaires au développement et les autres intervenants, en mettant un accent particulier sur les groupes mal desservis.

Les droits en matière de sexualité et de reproduction correspondent à certains droits de l’homme déjà reconnus dans les législations nationales; les instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme et d’autres documents des Nations Unies qui sont le fruit d’un consensus.

L’ABUBEF a sorti cette déclaration dans l’objectif de contribuer à la promotion de ces Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR) via l’offre des services de la santé reproductive entre autres : la promotion de la Planification familiale; choisir de se marier ou non ; droit l’information, droit de décider sur combien de naissances et quand on les souhaite, etc

Les droits en matière de reproduction (CIPD de 1994). Ils reposent sur la reconnaissance du droit fondamental de tous les couples et les individus de décider librement et avec discernement du nombre de leurs enfants et de l’espacement de leurs naissances et de disposer des informations nécessaires pour ce faire et du droit de tous d’accéder à la meilleure santé en matière de sexualité et de reproduction.

Ils reposent aussi sur le droit de tous de prendre des décisions en matière de procréation sans être en butte à la discrimination ; à la coercition ni à la violence tel qu’il est exprimé dans les documents relatifs aux droits de l’homme.

Il importe que les couples et les individus tiennent compte des besoins de leurs enfants présents et avenir et de leurs responsabilités envers la société. Les politiques et programmes devraient veiller à ce que tous exercent ce droit de façon responsable en matière de Santé Sexuelle et Reproductive et la Planification Familiale.

Droits en matière de sexualité (Beijing 1995)

Les droits humains des femmes comprennent le droit de décider librement et en toute responsabilité des questions qui ont trait à leur sexualité y compris en matière de santé reproductive et sans coercition; discrimination ni violence.

Les relations équilibrées entre les femmes et les hommes en matière de relations sexuelles et de reproduction dans le plein respect de l’intégrité de la personne impliquent le respect mutuel ; le plein consentement et le partage des responsabilités dans les comportements sexuels et leurs conséquences.

Dans ce cadre l’ABUBEF contribue à répondre aux besoins non satisfaits ; prévalence contraceptive ; grossesses non désirées ; violences ; infanticides tenir compte des politiques et instruments nationaux qui garantissent les droits sexuels et reproductifs au Burundi tel que la constitution ; le code des personnes et de la famille etc

En effet, les grossesses non désirées ont des conséquences négatives non seulement sur le plan individuel et communautaire mais ont également des conséquences négatives sur le développement socio-économique, l'emploi, la répartition des revenus, la pauvreté et les protections sociales en ce sens que beaucoup de familles ne sont pas capables à prendre en charge leurs enfants.

Il est devenu courant que les médias rapportent des cas des jeunes filles voire même des couples qui tuent leurs bébés à la naissance. Même si les medias qui rapportent ces faits ne renseignent pas sur les raisons, il est clair que de telles naissances sont issues des grossesses non planifiées et nos désirées.

La plupart des cas, une grossesse non désirée a un risque évident de conduire à un avortement dans des conditions qui ne sont pas toujours sécurisées, en particulier dans le contexte Burundais où l’accès à l’avortement sécurisé n’est pas autorisé par la loi dans le cas où la vie de la femme est en danger. Les grossesses non désirées continuent à une croissance démographique d’environ 12million d’habitant sur la superficie de 27834km².

A tout ce qui précède, l’ABUBEF veut éveiller la conscience de tout à chacun sur ses droits en DSSR afin qu’il (elle) puisse s’approprier de ses droits sur sa décision en matière de la reproduction.

Au courant du 1er semestre 2020, l’ABUBEF a enregistré plus de 20962 dont 4020 sont des nouveaux adhérents personnes sous les méthodes contraceptives. Ces chiffres sont encore moins par rapport à la population burundaise. Les méthodes offertes par l’ABUBEF dans nos 7 centres sont : stérilets ou DIU, implants sous cutanés, pilules contraceptives, les injectables, la vasectomie (contraception chirurgicale volontaire chez les hommes et les préservatifs.Nous travaillons avec les autres intervenants pour assurer un accès à une gamme large et complète des méthodes contraceptives.

Nous saluons les initiatives de nos clients qui ont compris d’avance l’importance de la contraception et nous encourageons les autres à adhérer à la contraception, car la planification familiale est une nécessité pour l'humanité afin de promouvoir le bien être individuel et le développement du pays. Nous invitons toute personne en âge de procréation chez l’homme ou femme à penser à faire des choix judicieux relatifs au plan de développement de sa famille qui débute par planifier quand avoir des enfants. Chaque grossesse devrait être planifiée.

Nous ne manquerons pas de signaler que la pandémie de la COVID-19 a de graves répercussions sur les individus, les communautés et les économies du monde entier. Toutefois, tout le monde n’est pas touché de la même manière. Les femmes, qui représentent la grande majorité de la population, sont très exposées directement de par leur rôle de garde malade et de prestataire de soins mais encore plus par les effets indirects de la pandémie sur l’économie et la stabilité des familles.

Nous voudrion rappeler les décideurs à s’assurer que cette pandémie ne sabote pas les efforts des gouvernements dans l’investissement dans la Planification Familiale, parce que malgré la pandémie, l’accès aux services essentiels de planification familiale reste assuré.

Nul ne peut ignorer que les burundais rencontrent des barrières religieuses, socio-culturelles ou des rumeurs sur les droits de la santé sexuelle et reproductive. Nous voulons les briser en conscientisant tout le monde sur le bien de la planification familiale.

Nous voulons attirer l’attention du gouvernement et de ses partenaires sur la nécessité de renforcer la sensibilisation de la population sur l’appropriation des droits de la santé sexuelle et reproductive où toutes les familles devraient avoir une naissance désirée.

Nous  sollicitons votre soutien pour relayer la voix de l’ABUBEF en faveur de tout etre humain pour que les gens soient conscientisés sur l’importance des Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive au Burundi et ailleurs. Votre engagement en faveur des droits de santé sexuelle et reproductive est plus que nécessaire et nous ne doutons pas sur votre volonté de le faire.

Vive les droits de la santé sexuelle et reproductive partout où nous sommes!

Today1
Yesterday127
This week766
This month2897
Total81603

Who Is Online

1
Online

24/01/21

Nos partenaires

Services disponibles

CONSULTATION PRENATALE,

MATERNITE,

CONSULTATION POST NATALE,

VACCINATION DES NOURRISSONS ,

VACCINATION DES FEMMES EN AGE DE PROCREER ET LES FILLES DE 15 ANS ET PLUS,

PLANIFICATION FAMILIALE,

CONTRACEPTION D’URGENCE,

CONSEIL ET DEPISTAGE VOLONTAIRE DU VIH ,

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH,

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DU VIH DE LA MERE A L‘ENFANT,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES.

CONSEILS ET PRISE EN CHARGE DE L‘INFECONDITE,

SOINS POST AVORTEMENT ,

PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLESLES ,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DU CANCER DU COL DE L‘UTERUS,

CONSULTATIONS MEDICALES ,

CONSEILS ET SERVICES AUX JEUNES,

LABORATOIRE D‘ ANALYSES MEDICALES ,

ECHOGRAPHIE

L’Association Burundaise pour le Bien être Familial (ABUBEF) est une Association Sans But Lucratif, dont la mission est d’appuyer les efforts du gouvernement dans la promotion de la santé sexuelle et de la reproduction. Elle a acquis sa personnalité juridique le 21/10/1991 par ordonnance n°550/333 du Ministère de la justice. L'ABUBEF souscrit aux buts et politiques de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF) dont elle est membre à part entière depuis 2002. 

abubef

Please publish modules in offcanvas position.