• Commune Ntahangwa, Quartier Jabe, Avenue de l'Imprimerie
  • +257 22 23 29 36

VERS LA PROMOTION D’UN DIALOGUE PARENTS ENFANTS SUR LA SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES ADOLESCENTS ET JEUNES(SSRAJ)

Un dialogue entre un parent et son enfant est une conversation qui devrait toujours avoir une place importante dans une famille ou dans une communauté car l’enfant a toujours besoin d’être accompagné et éclairé tout au long de son enfance voire même l’adolescence qui est une période très critique pour ce dernier.

S’agissant d’un dialogue autour de la santé sexuelle reproductive des jeunes et des adolescents (SSRAJ), les parents tout comme les jeunes se heurtent à beaucoup de barrières socio-culturelles et religieuses qui font que la sexualité d’un enfant soit un sujet tabou dans une famille. Ce qui est évident les temps évoluent vite et ces jeunes se trouvent confronter à une réalité qui est différente de l’époque de leurs parents, ils sont à la recherche des informations relatives à leur sexualité, ils ont une soif et cherchent désespérément à savoir la cause des changements qu’ils observent au niveau de leur corps. Faut-il laisser ces enfants sans informations sur leur sexualité ?

Dans le but de palier à ces différentes barrières ci haut cités qui bloquent les jeunes à avoir accès à une bonne information sur leur santé sexuelle et reproductive en famille, l’ABUBEF à travers son projet WISH (Women Integrated Sexual Health) a organisé des dialogues entre les parents ont touché 360 personnes à travers ces dialogues dont les enfants et les éducateurs de 12 districts sanitaires qui travaillent avec le projet de 4 provinces qui sont Kirundo, Ngozi, Mairie de Bujumbura et Rumonge . Ces dialogues ont eu lieu au mois de Juin, Juillet et Août et avaient comme objectif de contribuer à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescents dans la communauté tout en impliquant toutes les parties prenantes.

La promotion de la santé sexuelle des adolescents et des jeunes est un rôle de tout en chacun entre autres les parents, les administratifs, les éducateurs, les religieux ainsi que les pairs ceci a été relevé par les jeunes qui ont participé à ces dialogues, ils ont identifié ces catégories comme étant les piliers dans l’épanouissement de la santé des jeunes car ces personnes car ces personnes ont été au moins une fois en contact avec ces jeunes au cours de leur vie.

Ces dialogues ont été très bénéfiques car les jeunes d’une part étaient contents que les parents soient présents pour qu’ils exposent le danger qui les guettent quand les parents ne veulent pas dialoguer avec eux sur leur santé sexuelle, les parents d’autre parts confrontés à certaines réalités qu’ils ignoraient sur l’importance d’un cadre de dialogue sur la vie relationnelle et affective en famille. Ils ont pu identifier ensemble les barrières qui les empêchent de parler de la sexualité en famille.

« Certains mots comme ibishegu qualifiant la sexualité comme sujet tabou parfois sont à l’origine de la non implication des parents dans ce type de dialogue » nous a confié l’un des parents présents lors de ces sessions.

Ensemble les parents ont proposé des solutions pour contourner ces différentes barrières bloquant l’accès à l’information sur la SSRAJ à leurs enfants, l’une des propositions qui ont été émises est de conscientiser les parents sur les dangers des nouvelles technologies de l’information et de la communication si une fois le dialogue n’est pas amorcé en famille, l’enfant sera obligé de ramasser ce qu’il trouve sur internet qu’il va prendre comme réalité absolue. L’éducation sexuelle des jeunes et des adolescents devrait avoir ses racines en famille pas sur les réseaux sociaux.

Signalons que les parents présents et les éducateurs se sont engagés de relayer les informations qu’ils ont eu et promouvoir un dialogue inclusif sur la SSRAJ en famille, dans la communauté et dans les écoles.

Today63
Yesterday98
This week352
This month2219
Total71086

Who Is Online

1
Online

22/10/20

Nos partenaires

Services disponibles

CONSULTATION PRENATALE,

MATERNITE,

CONSULTATION POST NATALE,

VACCINATION DES NOURRISSONS ,

VACCINATION DES FEMMES EN AGE DE PROCREER ET LES FILLES DE 15 ANS ET PLUS,

PLANIFICATION FAMILIALE,

CONTRACEPTION D’URGENCE,

CONSEIL ET DEPISTAGE VOLONTAIRE DU VIH ,

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH,

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DU VIH DE LA MERE A L‘ENFANT,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES.

CONSEILS ET PRISE EN CHARGE DE L‘INFECONDITE,

SOINS POST AVORTEMENT ,

PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLESLES ,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DU CANCER DU COL DE L‘UTERUS,

CONSULTATIONS MEDICALES ,

CONSEILS ET SERVICES AUX JEUNES,

LABORATOIRE D‘ ANALYSES MEDICALES ,

ECHOGRAPHIE

L’Association Burundaise pour le Bien être Familial (ABUBEF) est une Association Sans But Lucratif, dont la mission est d’appuyer les efforts du gouvernement dans la promotion de la santé sexuelle et de la reproduction. Elle a acquis sa personnalité juridique le 21/10/1991 par ordonnance n°550/333 du Ministère de la justice. L'ABUBEF souscrit aux buts et politiques de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF) dont elle est membre à part entière depuis 2002. 

abubef

Please publish modules in offcanvas position.