• Commune Ntahangwa, Quartier Jabe, Avenue de l'Imprimerie
  • +257 22 23 29 36

ATELIER REGIONAL DE SENSIBILISATION DES ADMINISTRATIFS, LEADERS RELIGIEUX ET AUTRES PARTIES PRENANTES SUR L’INFERTILITE ET LA PLANIFICATION FAMILIALE DES PROVINCES MURAMVYA, BUJUMBURA MAIRIE, BUJUMBURA, BUBANZA ET CIBITOKE.

 

 

L’ABUBEF plaide pour qu’il y ait un centre de prise en charge des couples infertiles et éviter la discrimination de ces derniers. C’était au cours d’un atelier régional de sensibilisation des administratifs, leaders religieux et autres parties prenantes sur l’infertilité et la planification familiale qui a été organisé conjointement par la Fondation Buntu et l’ABUBEF en date du 23 Mai 2019, à Bugarama, en province de Muramvya.

Dans cet atelier qui a été rehaussé par la 1ere dame du Burundi, en même temps Présidente de la Fondation BUNTU, La Présidente de l’ABUBEF, Dr Sabine NTAKARUTIMANA a salué les initiatives de la première dans l’appui remarquable en sensibilisant les administratifs et religieux sur l’infertilité et la planification familiale.

Dr Sabine NTAKARUTIMANA a dit que l’infertilité est une réalité au Burundi car beaucoup de cas sont accueillis à l’ABUBEF. Elle a continué en disant que la planification familiale reste une préoccupation majeure de l’ABUBEF car le Burundi enregistre un dividende significatif dans ces derniers jours. C’est pour cette raison qu’au mois d’Avril 2019, l’ABUBEF a organisé un atelier au près des députés membres de la commission chargée des affaires sociales, du genre, du rapatriement, de l’égalité des chances et de la lutte contre le SIDA surtout que la planification familiale est une des stratégies pour tirer partie du dividende démographique.

La Présidente Nationale de l’ABUBEF a signalé que c’est une bonne occasion de sensibiliser la population via les administratifs et religieux sur la planification familiale pour qu’il y ait une même compréhension sur la maitrise du dividende démographique ainsi qu’une prise en charge des couples infertiles.

Dans son mot circonstanciel, la première dame du Burundi et Présidente de la Fondation Buntu, Denise NKURUNZIZA a dit que la culture Burundaise, l’infertilité a été un sujet tabou et souvent incombe à la femme. Il est triste de voir que seules les femmes sont blâmées pour l’infertilité alors que l’infertilité touche aussi les hommes dans les propositions de 50% selon les experts. Elle a signalé que ces échanges ont l’objectif d’amener les hommes et les femmes à s’exprimer, à parler ouvertement de leurs problèmes d’infertilité et à prendre conscience que la femme est plus qu’une mère et surtout qu’un couple infertile n’est pas à stigmatiser mais plutôt à soutenir. C’est pour cela qu’en acceptant d’être Ambassadrice de la campagne  « Merck plus qu’une mère », Notre intention est dengager   des actions de valorisation des femmes et soutient toute initiative de prévention de l’infertilité, a indiqué, la première dame du Burundi.

La Présidente de la Fondation Buntu a fait savoir que les gens doivent comprendre que les femmes sont plus que des mères, qu’elles sont des membres actifs dans la société et doivent être respectées comme telles. Elle a précisé que la Fondation Buntu qu’elle préside est préoccupée par la démographie galopante dans notre pays.

Pour ce, elle a invité tout le monde à s’approprier de la planification familiale en citant quelques bienfaits de cette dernière, entre autres la réduction des décès maternels et infantiles avec tout ce que cela amène sur l’amélioration du bien-être en général et sur l’amélioration de l’économie du pays qui induit le développement intégral en particulier.

La première dame du pays a montré certains contraintes liées à planification familiale comme des barrières socio-culturelles et religieuses persistantes, de la faible implication des hommes dans la prise de décision en faveur de la Planification Familiale; du faible pouvoir de prise de décision de la femme lié à son statut social et l’analphabétisme, de la persistance des rumeurs liées aux différentes méthodes de Planification Familiale, de l’insuffisance des outils de communication pour la promotion de la Planification Familiale, du faible niveau d’implication des acteurs communautaires dans l’offre des services de santé maternelle, les services adaptés aux adolescents et jeunes moins intégrés dans le système de santé du Burundi et l’inaccessibilité géographique des services de planification familiale  due au fait que les centres de santé confessionnels n’offrent pas les services de contraception moderne pour ne citer que cela.

La première dame du Burundi a clôturé ses propos en lançant un appel vibrant aux leaders religieux de laisser leurs adeptes à consulter librement les médecins sur toutes les questions liées à la santé sexuelle et reproductive en générale et la planification familiale en particulier.

Today64
Yesterday73
This week64
This month1270
Total34901

Who Is Online

1
Online

16/09/19

Nos partenaires

Services disponibles

CONSULTATION PRENATALE,

MATERNITE,

CONSULTATION POST NATALE,

VACCINATION DES NOURRISSONS ,

VACCINATION DES FEMMES EN AGE DE PROCREER ET LES FILLES DE 15 ANS ET PLUS,

PLANIFICATION FAMILIALE,

CONTRACEPTION D’URGENCE,

CONSEIL ET DEPISTAGE VOLONTAIRE DU VIH ,

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH,

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DU VIH DE LA MERE A L‘ENFANT,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES.

CONSEILS ET PRISE EN CHARGE DE L‘INFECONDITE,

SOINS POST AVORTEMENT ,

PRISE EN CHARGE DES SURVIVANTS DES VIOLENCES SEXUELLESLES ,

DEPISTAGE ET TRAITEMENT DU CANCER DU COL DE L‘UTERUS,

CONSULTATIONS MEDICALES ,

CONSEILS ET SERVICES AUX JEUNES,

LABORATOIRE D‘ ANALYSES MEDICALES ,

ECHOGRAPHIE

L’Association Burundaise pour le Bien être Familial (ABUBEF) est une Association Sans But Lucratif, dont la mission est d’appuyer les efforts du gouvernement dans la promotion de la santé sexuelle et de la reproduction. Elle a acquis sa personnalité juridique le 21/10/1991 par ordonnance n°550/333 du Ministère de la justice. L'ABUBEF souscrit aux buts et politiques de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF) dont elle est membre à part entière depuis 2002. 

abubef

Please publish modules in offcanvas position.